• Facebook Clean
  • Twitter Clean

​© Marianne Laës 2017                                                                                      Bretagne, Finistère, Locquénolé.

Salon d'Art Contemporain ARAMI, VAL D'OISE

 

De tous temps, les artistes ont traduit la pesanteur et l’apesanteur. Ces notions prenaient différents noms : la légèreté, dans les êtres volants de la peinture ancienne chinoise, l’ascension ou la chute dans les thématiques des fresques du moyen âge chrétien ou de Giotto.

 

La pesanteur et l’apesanteur peuvent s’exprimer en se rattachant aux notions de vide, d’espace, de verticalité, et son corollaire, l’horizontalité qui donne l’assise et le poids par des couleurs lourdes, dans certaines compositions.

 

Peintres, sculpteurs, architectes ont montré ces notions soit en les employant dans leur spécificité : les coulures chez Picasso ou chez Pollock, soit par des interprétations colorées chez Cy Twombly, Joan Mitchell, dans la profondeur même des pigments chez Tapies et Soulages ou dans l’envol des formes délicates de Zao Wou-ki.

 

Voilà quelques pistes que tout artiste peut explorer en se souvenant que tout n’a jamais été totalement dit.